Les épreuves - Règlement de l'examen

Règlement de l'examen BTS Commerce International à référentiel commun européen


Nature des épreuves BTS CI.pdf

Le système ECTS

Le Système européen de transfert et d'accumulation de crédits est un système de points développé par l'Union européenne qui a pour but de faciliter la lecture et la comparaison des programmes d'études des différents pays européens. Le sigle ECTS, abréviation du terme anglais European Credits Transfer System, est le terme le plus couramment employé pour des raisons pratiques.

Les crédits ECTS expriment la quantité de travail que chaque unité de cours requiert par rapport au volume global de travail nécessaire pour réussir une année d'études complète dans l'établissement, c'est à dire : les cours magistraux, les travaux pratiques, les séminaires, les stages, les recherches, le travail personnel et les examens ou autres modes d'évaluation éventuels. Ils représentent le volume de travail de l'étudiant requis pour chaque cours par rapport à l'ensemble des cours d'un cycle d'études.  Il offre ainsi une meilleure lisibilité européenne des programmes d'études nationaux, et constitue par ce moyen un outil, complémentaire au supplément au diplôme, facilitant la mobilité d'un pays à l'autre et d'un établissement à l'autre.

Ce système n'implique pas la reconnaissance automatique de la valeur de ces crédits. Chaque institution d'enseignement supérieur décide de manière autonome, ou dans le cadre de réglementations nationales, de la reconnaissance ou non de ces crédits pour l'inscription dans un de ses cursus, ou la complétions d'un programme d'études menant à un des diplômes qu'elle délivre. La reconnaissance peut ainsi devenir effective entre deux institutions ayant signé un accord de partenariat, notamment dans le cadre du programme Erasmus ou Erasmus mundus.

En France, il est pris en compte dans la réforme LMD.

Ils sont :
  • transférables en France et en Europe ;
  • capitalisables, donc définitivement acquis, quelle que soit la durée du parcours.
 
Un BTS équivaut à 120 crédits d'ECTS, et permet aux étudiants d'intégrer une licence qui vaut 180 ECTS.


la Modularisation

La modularisation concerne tous les enseignements.

Le BTS est découpé en Unités de Formation (UF),

Chaque UF est découpée en 1 ou plusieurs modules (donc une matière = plusieurs modules),

Exemple : Étude et Veille (UF 41) : 2 modules : " marketing international " et " diagnostic des marchés étrangers "
Exemple : Prospection et Suivi de Clientèle (UF 51) : 2 modules : " méthodologie de la prospection à l'international " et " mise en œuvre et suivi de la prospection à l'international "

Les modules sont définis sans référence à une année de formation,

Contrôle en Cours de Formation (CCF)

Le CCF est une modalité d'évaluation certificative, c'est à dire une évaluation réalisée en vue de la délivrance d'un diplôme.

Le CCF porte sur les compétences, les connaissances et les attitudes dites terminales qui sont définies dans l'arrêté de création du BTS et qui sont regroupées au sein d'unités.

C'est le professeur qui évalue ses étudiants (en Commission avec un professionnel ou un autre professeur) à partir du dossier professionnel (qui regroupe différents travaux spécifiques à chaque Unité de Formation) qu'a pu constituer l'étudiant au cours de sa formation.

La note de CCF / Unité de Formation prendra en compte le dossier professionnel global / Unité de Formation : un dossier alimenté par toutes les tâches et évaluations qui y auront concouru : une fiche descriptive par activité + une fiche d'évaluation des compétences mises en œuvre dans cette activité. Les productions réalisées pour les activités ne sont pas conservées dans ce dossier.

À la fin de chaque UF, la Commission se réunira et attribuera une note pour l'UF (non communiquée à l'étudiant, car comme toujours les notes pour l'obtention du BTS sont susceptibles d'harmonisation finale).
Haut de page


Copyright Lycée Gérard de Nerval-Noisiel © 2009. Tous droits réservés.mardi 21 février 2012